Coevolution energie fin été : conscience des limites

Jouir des limites, et du monde commun

Petite phrase pour intégrer l’énergie de coévolution de la fin de l’été.

L’image et la petite phrase sont des supports d’information d’évolution, prendre le temps et l’espace pour une action en profondeur. Ce n’est pas à lire sur un coin de bureau mais à méditer durant au moins 5 à 10 minutes. Sinon vous nourrissez juste votre mental.

Phrase génératrice de coévolution, ne pas chercher à analyser c’est au corps que cela parle

Regarder les limites du corps avec bienveillance, et jouir enfin de la prudence de la bienséance

mettre la prudence en joyeuse dance

Pour la photo regardez-la en même temps que vous répétez la phrase et durant quelques minutes

Faire des bonds en grenouille en sautant durant 3 minutes (doucement dans votre rythme, sinon vou ne tiendrais pas 3 minutes) à chaque saut dire, Moi, plutot dans la phase impulsion et Nous dans la phase reception. A faire 3 fois dans la journée durant 3 jours.
Si l’exercice n’est pas fait cela a peu d’intérêt.

Nous pouvons choisir de vivre  pleinement le monde commun à tous, ou focaliser sur les différences et les particularités. Nourrir le commun des différences de chacun, plutôt de souffrir dans son coin.

Je diffuse cela dans une logique d’échange, donc je demande un retour. Il peut prendre la forme d’un commentaire, d’une participation financière, à vous de voir en conscience ce qui est juste.

Pour éclaircir notre rapport à l’argent et à la valeur des choses, une conférence que j’ai faite le 12 juin. 

Je vous propose une approche personnalisée en coévolution quantique, voir plus d’informations ici

Bonne et belle journée à vous

Jean-Pierre

Ce contenu a été publié dans Energie du moment, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Coevolution energie fin été : conscience des limites

  1. ORENGA dit :

    Bonjour Jean-Pierre,
    merci de ce partage. Je n’ai pas compris « phrase impulsion-phrase réception »m

  2. pig dit :

    ça me parle !!! merci encore

Laisser un commentaire